Le petit book test facile, par Michel LAGEOIS

J’ai pratiqué de nombreux booktests français (EJO, Abyss, Vincent Hedan (Babel), le fantôme de l’Opéra, Xavier Nicolas) et cela m’a donné l’envie de les combiner puis ensuite de créer le mien : le PBF ou petit booktest facile. Il existe un grand nombre de booktests, JF Gérault m’en a donné un important listing et, certains auteurs (JJ. Sanvert, Pourang, N. Pelletier) ne les commercialisent pas.

Les principes qui sont  utilisés le plus fréquemment étant basés sur

  • le numéro de la page
  • le flashback (Larry Becker)
  • les mots longs (UF Grant)

mais avec beaucoup de variations et de perfectionnements, par exemple, le numéro de la page pouvant donner un mot (EJO), un thème (Abyss), un dessin (PBF), un nombre lignes et de paragraphes (Babel) etc.

Si le flashback donnait un mot dans le même booktest, Xavier Nicolas eut l’idée de donner un mot dans de « vrais » livres connus et commercialisés, et comme je voulais utiliser toutes ces petites merveilles de la littérature magique française, mon PBF donnait un mot d’un autre booktest (l’EJO) et permettait d’enchainer sur ce dernier avec un mot de plus et un temps d’avance.

Voici un exemple de cet enchainement : ici.

Sur le principe des mots longs, comme l’EJO,Babel et Abyss n’utilisent pas les mêmes, cela permet de les faire se succéder sans risque : voici ma version du dictionnaire : ici.   

il y aurait tout un chapitre à faire sur les antisèches  (ardoise Mastermind, carnet de P Rémond etc.) ainsi que sur les limitations de choix (produit de 3 dès, nombres indiqués avec les doigts etc.) pour multiplier les idées ; en voici un essai : ici.

Michel LAGEOIS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

French FR English EN German DE Spanish ES Italian IT